Mise en sécurité et nettoyage de la traversée de la PSM

 Les traversées du gouffre de la Pierre Saint Martin sont devenues des grandes classiques de la spéléologie sportive européenne.

       Comme tous les itinéraires maintes fois parcourus, elles sont victimes de leur succès : il faut sécuriser des passages, brocher les verticales et faire régulièrement un bon nettoyage. Cela a déjà été fait pour une bonne partie de l’itinéraire souterrain, mais il reste encore une partie à faire.

       C’est pourquoi, l’ARSIP avec le soutien du Comité Départemental de Spéléologie des Pyrénées Atlantiques vous invite à participer du 12 au 26 juillet 2020 à une opération de nettoyage de la partie amont de l’itinéraire de cette traversée. Pendant cette opération nous achèverons également la mise en sécurité de la traversée Tête Sauvage – Salle de la Verna par la pose d’équipements fixes de sécurité de la base des puits de la Tête Sauvage au Tunnel du Vent (brochage, pose de cordes fixes, enlèvement des anciens équipements).

       Pour faciliter l’opération, les puits de la Tête Sauvage seront équipés préalablement. Les participants pourront ainsi faire du nettoyage, de la pose d’équipements fixes et, s’ils le souhaitent, la traversée du réseau de la PSM.

       Cet itinéraire classique est une course engagée réservée à des spéléos confirmés. Une équipe de coordination accueillera les spéléos et organisera les descentes dans le gouffre. C’est pourquoi il est nécessaire de s’inscrire au préalable afin d’organiser l’opération au mieux.

Attention : En raison de la situation sanitaire actuelle en Europe nous n’avons pas la certitude que l’opération pourra se dérouler aux dates prévues.

         Les travaux auront lieu via le gouffre de la Tête Sauvage (380 m de puits) ou  le tunnel artificiel de la Verna et la remontée de 4 km de galeries (+400 m). Les équipes descendant par la Tête Sauvage pourront remonter par les puits ou continuer vers l’aval et ressortir par le Tunnel de la Verna.

Petit rappel:  La traversée de la PSM est une course longue et engagée, 9 km de long et 830 m de dénivelé, eau entre 4 et 5 °C, néoprènes ou pontonnières indispensables. Les puits de la Tête Sauvage et tous les passages de la traversée seront équipés avant l’opération.

       Les organisateurs fourniront une liste des hébergements possibles. Les déplacements domicile – PSM et les déplacements sur place pourront faire l’objet d’abandons de frais défiscalisables. Les heures de bénévolat pourront être mises sur le bilan de votre club ou CDS. Les justificatifs seront fournis avant votre départ.

      La période de présence que vous indiquez dans le formulaire d’inscription va nous servir à établir un planning. En fonction de ce planning il est possible que nous vous proposions d’autres dates.

      Pour tous renseignement complémentaire, vous pouvez contacter directement Joel DANFLOUS : joel@arsip.fr

Share Button