Mise en sécurité et nettoyage de la traversée de la PSM

           L’opération de nettoyage et mise en sécurité de la traversé de la PSM s’est achevée mardi 28 juillet par le déséquipement des puits de la Tête Sauvage. Elle avait commencé le 29 juin par l’équipement des mêmes puits.

            Le projet avait été lancé en octobre 2019 avec la définition des objectifs et la constitution d’une équipe d’organisation. Ensuite, ça a été la recherche de financements, le choix des dates, la promotion de l’opération, les inscriptions, la gestion des plannings et surtout ne rien lâcher de l’affaire pendant la crise sanitaire Covid19 ! Ne rien lâcher, gérer les moments de doutes, avancer même quand l’horizon s’obscurcissait et finalement réussir le pari.

Premier bilan de l’opération :

  • 88 participants dont 84 sous terre et 4 en gestion des activités de surface (navettes des véhicules et organisation des tâches).
  • 16 équipes ont fait la traversée nettoyage ou rénovation des équipements fixes pour le secteur salle Cosyns – Tunnel du Vent.
  • 3 équipes sont remontées depuis la Verna pour nettoyer le secteur Métro – Lépineux.
  • 140 journées et 1427 heures de travail ont été nécessaires pour réaliser les objectifs.
  • 1,5 m3 de déchets divers et d’anciens équipements ont été ressortis. Cela représente 5 à 600 kg car il y avait beaucoup de ferrailles. L’origine des déchets vient essentiellement des expés des années 50 et de l’émission de télévision de 1965 dans le puits et la salle Lépineux (pourtant déjà traités lors des opérations de 1992 et 2018). Viennent ensuite les détritus, matériels et vêtements abandonnés par les spéléos et les anciens équipements fixes, cordes et fils clairs.

Au final :

  • La mise en sécurité de l’itinéraire Tête Sauvage – Verna est terminée. Elle avait commencé par plusieurs petites opérations entre 2015 et 2018 entre Verna et Navarre. Il faudra maintenant en assurer le contrôle et la maintenance.
  • Le nettoyage a beaucoup avancé mais il reste encore quelques endroits à traiter. Ils seront signalés aux équipes qui viendront faire la traversée cet été et à l’automne.

     Souhaitons que la propreté retrouvée de l’itinéraire incitera tous les spéléos à plus de respect du site. Les photographes pourront ainsi continuer à nous régaler des magnifiques paysages souterrains de la Pierre.

      Un grand merci aux 88 spéléos qui se sont investis dans cette opération et à ceux qui nous ont aidés ou soutenus.

Share Button