Présentation du massif

     Aux confins de la France et l’Espagne et de quatre provinces : l’Aragon, le Béarn, la Navarre et la Soule s’étend le karst de la Pierre Saint Martin / Larra.

     Ce massif de 140 km2 est le siège de phénomènes karstiques de grande ampleur qui comptent parmi les plus spectaculaires de la planète. Plusieurs de ses gouffres et cavernes sont, par leur longueur et leur profondeur, parmi les plus importants du monde.

carte_karst25

    Le massif de la Pierre Saint Martin se caractérise aussi par la richesse et la diversité de ses paysages, de sa faune et de sa flore.

     La spéléologie qui y est pratiquée est à la fois sportive, scientifique et culturelle. L’aspect sportif, y compris sportif de haut niveau, est présent dans toutes ces activités en raison des difficultés du terrain. Tout comme les recherches scientifiques, il est indispensable pour continuer à découvrir et comprendre le fabuleux sous-sol de la Pierre.

    C’est aussi la raison pour laquelle les spéléologues ont créé l’Association pour la Recherche Spéléologique Internationale à la Pierre Saint Martin, l’ARSIP. Cet organisme coordonne depuis  plus de 45 ans les activités spéléologiques à la Pierre Saint Martin afin de faciliter les travaux des spéléos et parfaire les connaissances scientifiques sur le massif.

Les missions scientifiques et culturelles de l’Arsip:
La spéléologie est sans doute l’approche idéale pour accéder à de nombreuses connaissances sur les karts. Par la curiosité et les réflexions qu’elle engendre, par la volonté d’expliquer les phénomènes observés, la spéléo incite la connaissance. A la Pierre Saint Martin, de nombreux spéléologues non scientifiques ont pu ainsi faire l’expérience d’une approche différente du milieu karstique et du milieu naturel en général.
Les simples descriptions de cavernes, les topographies plus ou moins évoluées réalisées par les spéléos, leurs tentatives d’explication des phénomènes observés, sont déjà le début d’une démarche scientifique, un outil indispensable et une source de renseignements pour les chercheurs qui sont encore peu nombreux à pénétrer profondément le karst.
    Depuis une trentaine d’années, des travaux scientifiques importants ont été menés en plusieurs points du massif. Ils portent essentiellement sur les paléo-karsts (Paléozoïque à Miocène), les sédiments quaternaires, la biospéléologie et bien sur l’hydrologie du massif. Certains ont permis des avancées notables sur la connaissance du quaternaire pyrénéen et notamment l’impact des phénomènes glaciaires sur le karst.
L’Arsip édite deux revues: Le Bulletin de l’Arsip qui fait le point des connaissances sur le massif sans périodicité fixe et Arsip Info, revue semestrielle d’informations spéléologiques de la Pierre Saint Martin.
L’Arsip a également réalisé plusieurs expositions. La dernière fait le point des connaissances sur l’histoire du massif et son exploration.

La protection de l’environnement:
Toute exploration, toute recherche est au moins à l’origine d’un constat. Souvent, celui-ci concerne l’impact d’interventions internes ou externes au milieu. Ce constat a depuis longtemps conduit une majorité de spéléos à s’engager dans la protection de leur milieu de prédilection.
A la Pierre Saint Martin, nous avons eu plusieurs « périodes » dans la façon d’envisager le protection du milieu.
Aujourd’hui, nous privilégions une approche globale des problèmes de protection. Notre connaissance du massif, le travail de nos spécialistes, notre attachement à la vie des vallées, la confiance que nous témoignent les collectivités locales, notre implication dans des projets ou réalisations d’intérêt public font de nous des interlocuteurs et non des adversaires. Nous avons choisi d’avancer à petits pas pour faire progresser nos idées, non par l’affrontement mais par la concertation, les compétences, le réalisme et la patience.
Nous sommes des spéléologues. Nous ne sommes pas une association de protection de l’environnement ni un mouvement écologiste mais nous avons le souci et la volonté de préserver cette parcelle de notre cadre de vie local : le massif de la Pierre Saint Martin.

carte-fond-psm

La Pierre St Martin en quelques chiffres :

Superficie du karst : 140km2

Altitude moyenne des plateaux : 1500 à 2100m

Altitudes extrêmes : 438 à 2504 m

Principaux sommets:

Pic d’Anie 2504m

Table des trois rois 2434m

Pic d’Ansabère 2377m

Pic de Pétragème 2374m

Soum Couy 2315m

Pic d’Arlas 2044

Share Button
Ce contenu a été publié dans Arsip. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.